Aller au contenu principal

Quand les enfants sont jeunes, les apprentissages les plus importants et les plus bénéfiques se produisent dans des contextes quotidiens, avec des personnes qui les estiment, les impliquant dans des jeux et des activités d’éveil au langage, à la lecture ainsi qu’au développement cognitif, affectif et physique. En effet, les crèches ne doivent plus être conçues seulement comme des modes de garde au service des parents, mais également comme des lieux d'éducation au service du développement des enfants.

  • En quoi consiste le programme Jeux d’Enfants? Cette méthode propose de partir de l''observation fine du comportement de l''enfant et de lui proposer des jeux éducatifs adaptés.
  • Le principe clé : adapter à chaque enfant les activités proposées, en prenant pour point de départ ce qu’il commence déjà à faire. Cette façon de procéder est la garantie que l’enfant aimera le jeu qu’on lui propose, renforçant ainsi sa confiance en lui.
  • D’où vient ce programme ? Jeux d’Enfants est la version québécoise du programme Carolina Abecedarian créé au Etats-Unis dans les années 60 et 70. L’objectif était notamment de trouver une solution à l’échec scolaire, aux retards développementaux, afin de réduire le poids que ces problématiques entraînaient pour l’ensemble de la société.

Quelles sont les modalités de mise en œuvre ?

 

Une démarche en trois étapes

1ère étape :

Sensibilisation des professionnels par des intervenants qualifiés (ingénieure conseil en santé environnementale, éco-infirmier et directeur de l’institut de formation en santé environnementale) afin qu’ils bénéficient du niveau de connaissance requis sur les enjeux de la santé environnementale.

2ème étape :

Réalisation d’un diagnostic sur les pratiques quotidiennes autour de cinq thématiques : pratiques d’aération et de ventilation, produits d’entretien utilisés, produits cosmétiques, contenants alimentaires et techniques de chauffe, jeux et jouets.

3ème étape :

Partage d’expériences et création d’un socle de recommandations pour l’ensemble des établissements afin de répondre aux exigences de sécurité et d’hygiène en limitant l’émission de polluants. A titre d’exemple : conduite à tenir sur l’aération des pièces d’activité, des chambres, sur l’hygiène corporelle des enfants, le nettoyage à l’eau en privilégiant le choix de la pâte à l’eau et du liniment oléo-calcaire en lieu et place des crèmes pharmaceutiques, le nettoyage des jouets et peluches avec le développement du nettoyage « vapeur », le choix de produits éco-labélisés, l’utilisation du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude.

Quelles sont les modalités de mise en œuvre ?

  1. Se former : Cela doit être avant tout un projet d’équipe avec la formation de l’ensemble des membres. Il est nécessaire d’avoir un temps d’intégration et d’implantation de la méthode. C’est l’occasion de mesurer et de favoriser le changement de pratiques pour appliquer le dispositif « Jeux d’Enfants » : Pourquoi fait-on ce jeu ? Quel objectif poursuit-on ? Quelle information obtenons-nous sur le développement de cet enfant ? Cela permet d’intégrer une façon d’agir avec l’enfant qui ensuite devient naturelle.
  2. Désigner des référents : Des professionnels référents sont désignés au sein des espaces de vie pour l’ensemble des enfants de chaque tranche d’âge, et ont ainsi un regard plus spécifique sur chaque enfant.
  3. Faire des bilans réguliers lors de réunion d’équipe.

Quelle est la posture professionnelle ?

L’approche « Jeux d’enfants » consiste à pratiquer le jeu d’une manière particulière, en verbalisant les actions de l’enfant et en l’encourageant dans ses efforts.Elle se résume à la méthode RER : Regarder, Encourager, Raconter.

Les professionnels des crèches peuvent s’inspirer en l’adaptant à chaque situation :

Regarder et Observer les nouveaux comportements ou habiletés qui apparaissent chez un enfant.

Encourager l’enfant lors du jeu éducatif qui va l’aider à développer cette nouvelle compétence.

Raconter durant le jeu, verbaliser les actions, et féliciter l’enfant pour ses tentatives.

Concrètement, quels sont les outils mis en place ?

Les professionnels utilisent :

  • Des fiches de jeux à proposer selon les sphères du développement ciblées : social et affectif, cognitif et créatif, moteur, alphabétisation précoce et langage oral. Les fascicules de « Jeux d’enfants » ne se contentent pas de décrire les actions à faire avec l’enfant : ils insistent sur l’objectif pédagogique du jeu, et expliquent en détail le « Pourquoi ? » de chaque activité.
  • La lecture interactive, en appliquant la méthode RMD : Raconter Montrer Dire
  • Les soins enrichis comme autant de moments intenses d’apprentissage, par exemple en offrant des soins en chantant, pour aider bébé à apprécier les soins quotidiens et pour associer la musique et les mots qui riment avec de bons moments.
  • Pour résumer : une collaboration vertueuse entre parents, enfants et professionnels :

    La collaboration entre les professionnels et les parents est essentiel au développement harmonieux de l’enfant, lors des transmissions du matin et du soir : les professionnels de la crèche discutent avec le parent des comportements observés chez leur enfant et des jeux proposés.

    Des fiches descriptives des jeux sont faites pour être remises aux parents, qui peuvent proposer le jeu à la maison et partager leurs observations avec les professionnels. Lorsque les parents participent aux mêmes activités de « Jeux d’Enfants » que celles réalisées dans la crèche, ils développent le sentiment de faire équipe avec des professionnels dans l’éducation et les soins prodigués à leur enfant. 

    « La relation est plus riche entre les professionnels de crèche et les parents qui apprécient l’attention individuelle portée à leur enfant par la crèche. On valorise les parents, on s’appuie également sur leurs observations. » Virginie FEBRE - Responsable du Multi Accueil L’Escale des Bambins géré par VYV3  Pays de la Loire

  • Quel est le vrai plus du programme « Jeux d’Enfants » ?

    « Jeux d’enfants nous a permis une prise en charge individuelle de l’enfant dans le collectif, ça permet de s’intéresser aux compétences d’un enfant précis à un moment donné, de l’amener chaque fois un peu plus loin ; et ça permet à chaque enfant de prendre confiance en lui. Au lieu de proposer des activités standards qu’on suppose adaptées à l’âge de l’enfant, on propose à chaque enfant l’activité qui lui correspond le mieux à un instant donné.  Dans un accueil collectif, avec un groupe d'enfants, un membre de l’équipe peut proposer un bref temps de jeu personnel avec un enfant pendant que les autres s’occupent de façon autonome ; ou bien il peut effectuer le jeu au sein d’un groupe d’enfants en accordant une attention particulière à l’enfant pour lequel le jeu a été choisi. Ce sont de nouvelles pratiques professionnelles à mettre en place ! Virginie FEBRE - Responsable du Multi Accueil L’Escale des Bambins et Membres du Comité des Pas Sages*

    Programme porté par la Mutualité Française et déployé dans les crèches Main dans la Main (Groupe VYV) pour promouvoir l’investissement social en petite enfance.

    *Le Comité des Pas Sage ce sont des experts dans leurs domaines de compétences : médecins, universitaires, chercheurs, praticiens, directeurs de la qualité, coordinateurs de réseaux de crèches, directeurs d’établissements d’accueil, responsables pédagogiques d’instituts de formation, spécialistes de l’accompagnement de la parentalité, représentants des grands acteurs institutionnels, artistes, parents et professionnels de terrain…. de tous les secteurs public, privé et associatif.

Contactez-nous !
Pour avoir le smile